Témoignages de notre 1ère Journée Internationale du Pardon...


Emeline X. (Le 26/09/19)

Une amie m'a fait découvrir les cercles de pardon en février 2019. Huit mois plus tard, sur mon nouveau lieu de vie,  je décide de renouveler l'expérience avec toi Valérie, c'est une journée particulière : la première
 " Journée Internationale du Pardon ". 

Je suis venue à ce cercle sans avoir quelque chose de très précis en tête, mais je savais que cela me ferait sûrement du bien. J'ai conscience que des blessures plus ou moins profondes peuvent être là, sous-jacentes et inhérentes à mon histoire de vie ; même si je n'ai pas eu de trauma spécifique. 

Je me suis donc lancée sur un nouveau cercle de pardon.

 

Au départ, j'ai un petit stress de fond car je ne sais pas ce qui peut émerger, c'est un peu l'inconnu et l'inconnu peut créer du stress. Même si j'ai déjà fait un cercle de pardon, chaque cercle est unique, singulier.

Donc, cela commence tranquillement. Quelques mots, paroles... puis les premiers exercices se font. Progressivement, je rentre en lien avec chaque personne, de manière plus intime et où l'authenticité ne peut qu'être là, au fond des yeux et des cœurs de chacun. Au fur et à mesure que ce lien s'approfondit, je sens mon cœur s'ouvrir toujours un peu plus. Ce cœur qui laisse tomber les barrières et qui s'expand un peu plus à chaque exercice. Je ressens cette chaleur en ma poitrine... si douce. Je suis à ma place. Je respire librement. Je suis vivante. Je suis en lien avec ces personnes inconnues, qui ne le sont plus à présent. J'observe cet espace, ce cercle, ces personnes où les émotions peuvent sortir, un soutien invisible est là, une force de groupe est là, ce qui permet de laisser émerger ce qui doit Etre (selon moi). 

 

Je suis heureuse d'avoir renouvelé cette expérience et d'avoir ressenti mon cœur s'ouvrir réellement avec des personnes au départ inconnues. Je te remercie de nous avoir accompagnés et guidés avec douceur et justesse.

Les cercles de pardon sont d'une simplicité et d'une puissance incroyables.

Dans cet espace, je prends conscience que nous sommes tous différents mais tous intimement reliés, lorsque le cœur ose enfin s'ouvrir pleinement.  On a parfois tendance à oublier cela dans notre quotidien.

Dans cet espace, je réapprends à ouvrir mon cœur à cet Autre. 

Puissions-nous nous rappeler que chaque être humain sur cette Terre porte en lui ce cœur qui bat, cette vie !! La notion de respect et de tolérance me traverse.

Je dirais finalement que le cercle de pardon est une expérience humaine, où on reprend conscience de notre véritable nature et on ressent à nouveau une reliance avec l'essence des autres et le vivant. Je libère un peu plus mon cœur à chaque fois, je m'allège sur un plan.

Et juste pour ça, merci.  C'est un merveilleux cadeau que je me suis fais et qui a été possible grâce à toi et à chaque personne présente !

Ces deux cercles vécus dans l'année m'ont inspirée - cet espace en ta présence tout autant ! -

Je pense que depuis le cercle, j'ai plus confiance dans ce que je suis en train de vivre, reboostée par une joie intérieure plus forte. Une confiance dans les prochaines rencontres potentielles sur ce nouveau lieu de vie et toutes les surprises qui s'y rattachent.

Et des projets viennent un peu plus se poser en moi suite à ce cercle, sur le plan professionnel notamment, depuis je ressens encore plus cette flamme qui me dit que je suis sur la bonne voie et qui me porte sur ce projet. Car je vois tout le bon de ce genre de cercle, de ce cercle du pardon.

Je fais le vœu que cette "médecine" puisse se diffuser là où elle ne l'a pas encore été ! 


Sabine G. (le 24/09/19)

 Chère Valérie
 Quelle belle personne tu es !
 J'ai adoré faire ta connaissance en live et je me suis sentie tout de suite en sécurité et comprise avec toi. Comme dans un cocon.
 Tu nous as guidé à travers cet après-midi de pardon avec bienveillance et amour - un vrai exemple dans le monde du pardon.
 Le cercle était une expérience magnifique que je veux bien renouveler et partager l'envie à d'autres personnes d'en faire pareil. Je veux bien qu'on propose un jour un cercle à notre Résidence Miro (Var), endroit idéal aussi pour le faire. Quand tu veux ! Je me chargerai de la pub autour de moi.
 Merci Valérie pour tes belles énergies, je t'embrasse très fort.

Marie LM. / Journaliste (le 18/09/19)

 J'ai cherché à savoir quand s'arrêtait la partie qui précédait le cercle... car je suis venue pour rédiger un Dossier sur le Pardon et faire un retour de cette aventure, qu'est un Cercle de Pardon, à mes lecteurs. J'avais tenu à ne rien lire avant pour être "vierge" de toute idée pré-conçue.

Accéder à l'Article rédigé pour Psychologies Magazine de Déc 2019...  
(et qui vaut Témoignage de Marie...)

Un mot de chacun des participants...

P. : Pendant le Repas (partagé), nous avons échangé... et j'ai pu poser des questions qui me tenaient à cœur sur le Pardon à des terroristes, par exemple... car il me semble que ces actes sont totalement "impardonnables" !

 

E. : Pour moi aussi... je soutenais l'idée que cette femme, Maïti Girtanner, au-delà de l'expérience qu'elle a vécu et qui certes est terrible... était tout de même quelqu'un de privilégié (avec ses origines, sa grande maison luxueuse...) ! 
Je me posais la question de savoir comment réagir face à l'extrême pauvreté que l'on côtoie tous les jours sur les trottoirs de nos villes...